[Musique] VALD – Agartha est enfin là

Le 20 janvier 2017 est une date à marquer d’une pierre blanche pour le Rap français. Après des mois de teasing, la prophétie s’accomplit et VALD livre son premier album dans les bacs, avec la ferme intention de confirmer tout le bien qu’on pense de lui après la mixtape NQNTMQMQMB et les EP baptisés NQNT puis NQNT2 (à vos souhaits).

agartha

  • Artiste : VALD
  • Album : Agartha
  • Pistes : 17
  • Durée : 1h07
  • Coup de cœur : Neo / Totem / Ma Meilleure Amie / Kid Cudi
  • Ecouter sur Spotify

Sobrement intitulé « Agartha » – en référence au mythe de cette cité qui se cacherait sous terre et à laquelle le rappeur fait régulièrement écho depuis le début de sa carrière – l’album était si on en croit son géniteur destiné à provoquer un tremblement de terre dans le milieu du Rap français.

Le truc, c’est que pour apprécier ces 17 titres, il faut connaitre VALD. C’est un sacré personnage, qui joue autant sur ses morceaux qu’en dehors de la scène ou en studio. Valentin Le Du (de son vrai nom) s’est forgé une personnalité fantasque et détachée qui – paradoxalement – s’avère attachante. C’est aussi parce que l’intéressé a érigé le « troll » au rang d’art, et la première approche peut être déroutante, surtout si on découvre l’artiste avec des titres comme Selfie ou Bonjour. Le rappeur, qu’il est impossible de résumer en un seul morceau, s’amuse avec une insouciance rafraîchissante et sans surprise Agartha est à l’image du personnage : souvent détonnant, mais toujours avec talent.

Parfois sombre (Neo, Kid Cudi), parfois délirant (Strip, Petite Chatte), parfois technique (Megadose, Totem), l’album forme un tout d’une puissance rare. Accrocheur dès la première écoute, Agartha régale tout d’abord avec des prods aux sons lourds d’une efficacité redoutable, avant de finalement révéler tous ses secrets à ceux qui tendront l’oreille. Particulièrement à l’aise avec les assonances (l’art de répéter un même son vocalique à travers plusieurs mots proches), VALD a construit chacun de ses morceaux (ou presque) avec une précision chirurgicale, et dissémine régulièrement des punchlines à faire pâlir la concurrence. Mais le rappeur aime aussi jouer avec les styles, et on découvre plusieurs morceaux qui adoptent une rythmique plus dansante comme Eurotrap et Ma Meilleure Amie, sans jamais renier le texte pour autant.

Copie parfaite ? Pas vraiment, puisque Petite Chatte fait clairement tâche au milieu de tout ça. Du propre aveu de VALD, le titre a été rapidement conçu (il y a 1an déjà) et enregistré en une journée, pour un résultat plutôt léger mais surtout en total décalage avec le reste de l’album. Même son de cloche pour Lezarman qui s’inspire pour le refrain des vieux animes (« Lezarman n’est pas de notre dimension, Lezarman si tu le crois fait bien attention … »), mais qui ne dépasse jamais le stade du bon délire (le rappeur fait souvent écho à la théorie des reptiles qui dirigeraient le monde).

Qu’on se le dise, c’est aussi ça VALD, accepter ces morceaux décalés, qui se posent ici comme des sas de décompression pour contraster avec des titres du calibre de Kid Cubi (qui fait référence à la dépression de l’artiste pré-cité), au ton bien plus grave et sérieux.

Côté featuring, le rappeur est resté sobre avec seulement deux collaborations, la première avec Damso (que je découvre) sur le morceau Vitrine, plombé par un couplet au texte indigent qui se résume peu ou prou à du « ferme ta gueule et suce moi salope », avant de voir heureusement le niveau remonter sur le couplet de VALD. Un exercice qui rappelle, s’il le fallait, que le rappeur blond ne joue déjà plus dans la même cour. En revanche, j’apprécie toujours autant Suikon Blaze AD, qui fait une intervention certes discrète mais réjouissante dans le titre Blanc . A quand l’album solo ?

Qu’on se le dise, Agartha est bien la tuerie annoncée, et VALD s’impose doucement comme l’un des rappeurs, si ce n’est des artistes, les plus intéressants de l’hexagone.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s